Système familial intérieur : blessures et guérison - Un nouveau modèle de psychothérapie par Richard C Schwartz

Système familial intérieur : blessures et guérison - Un nouveau modèle de psychothérapie

Titre de livre: Système familial intérieur : blessures et guérison - Un nouveau modèle de psychothérapie

Éditeur: Elsevier

ISBN: 2810100004

Auteur: Richard C Schwartz


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Richard C Schwartz avec Système familial intérieur : blessures et guérison - Un nouveau modèle de psychothérapie

La thérapie Internai Family Systems (IFSSM) est un modèle de psychothérapie développé par Richard Schwartz, qui a découvert de nouvelles façons de réduire les conflits psychiques. Le patient est amené à travailler sur ses propres systèmes de croyances et émotions. Ceux-ci sont portés par des sous-personnalités appelées parties , organisées en microsystèmes figés à la suite d'une expérience ou d'un traumatisme. Ils ont tendance à se substituer au Self dans la conduite de la vie psychique. Ce travail permet de (re)créer un dialogue intérieur entre les parties ainsi qu'entre les parties et le Self, instance centrale du psychisme, siège de la conscience. L'objectif ultime de la thérapie est de restaurer le Self leadership, état dans lequel la vie psychique se trouve de nouveau orientée et conduite harmonieusement, par le Self. L'originalité de cette approche repose entre autres sur son caractère profondément respectueux de la personnalité du patient, sa dimension intégrative et collaborative (entre thérapeute et patient). Elle se situe au premier plan d'un mouvement qui privilégie et valorise la sagesse intuitive du patient comme guide vers la résolution de sa problématique, en passant par la levée des charges ou fardeaux douloureux souvent portés depuis l'enfance. Les applications de ce modèle sont multiples dans les champs conventionnels de la psychothérapie ainsi que dans le domaine psychosomatique, de la vie des institutions et organisations, ainsi que dans le domaine de la vie sociale. La publication de cet ouvrage dans sa version française permettra l'accès du modèle aux professionnels francophones avec les mêmes perspectives de succès que celles qui sont rencontrées aux États-Unis.

Livres connexes

La thérapie Internai Family Systems (IFSSM) est un modèle de psychothérapie développé par Richard Schwartz, qui a découvert de nouvelles façons de réduire les conflits psychiques. Le patient est amené à travailler sur ses propres systèmes de croyances et émotions. Ceux-ci sont portés par des sous-personnalités appelées parties , organisées en microsystèmes figés à la suite d'une expérience ou d'un traumatisme. Ils ont tendance à se substituer au Self dans la conduite de la vie psychique. Ce travail permet de (re)créer un dialogue intérieur entre les parties ainsi qu'entre les parties et le Self, instance centrale du psychisme, siège de la conscience. L'objectif ultime de la thérapie est de restaurer le Self leadership, état dans lequel la vie psychique se trouve de nouveau orientée et conduite harmonieusement, par le Self. L'originalité de cette approche repose entre autres sur son caractère profondément respectueux de la personnalité du patient, sa dimension intégrative et collaborative (entre thérapeute et patient). Elle se situe au premier plan d'un mouvement qui privilégie et valorise la sagesse intuitive du patient comme guide vers la résolution de sa problématique, en passant par la levée des charges ou fardeaux douloureux souvent portés depuis l'enfance. Les applications de ce modèle sont multiples dans les champs conventionnels de la psychothérapie ainsi que dans le domaine psychosomatique, de la vie des institutions et organisations, ainsi que dans le domaine de la vie sociale. La publication de cet ouvrage dans sa version française permettra l'accès du modèle aux professionnels francophones avec les mêmes perspectives de succès que celles qui sont rencontrées aux États-Unis.La thérapie Internai Family Systems (IFSSM) est un modèle de psychothérapie développé par Richard Schwartz, qui a découvert de nouvelles façons de réduire les conflits psychiques. Le patient est amené à travailler sur ses propres systèmes de croyances et émotions. Ceux-ci sont portés par des sous-personnalités appelées parties , organisées en microsystèmes figés à la suite d'une expérience ou d'un traumatisme. Ils ont tendance à se substituer au Self dans la conduite de la vie psychique. Ce travail permet de (re)créer un dialogue intérieur entre les parties ainsi qu'entre les parties et le Self, instance centrale du psychisme, siège de la conscience. L'objectif ultime de la thérapie est de restaurer le Self leadership, état dans lequel la vie psychique se trouve de nouveau orientée et conduite harmonieusement, par le Self. L'originalité de cette approche repose entre autres sur son caractère profondément respectueux de la personnalité du patient, sa dimension intégrative et collaborative (entre thérapeute et patient). Elle se situe au premier plan d'un mouvement qui privilégie et valorise la sagesse intuitive du patient comme guide vers la résolution de sa problématique, en passant par la levée des charges ou fardeaux douloureux souvent portés depuis l'enfance. Les applications de ce modèle sont multiples dans les champs conventionnels de la psychothérapie ainsi que dans le domaine psychosomatique, de la vie des institutions et organisations, ainsi que dans le domaine de la vie sociale. La publication de cet ouvrage dans sa version française permettra l'accès du modèle aux professionnels francophones avec les mêmes perspectives de succès que celles qui sont rencontrées aux États-Unis.